Reforme de l’apprentissage : le gouvernement devoile ses mesures

Reforme de l’apprentissage : le gouvernement devoile ses mesures

Edouard Philippe a leve le motocross le 9 fevrier 2018 sur le deuxieme volet de son chantier social : vingt mesures pour relancer l’apprentissage des jeunes.

Apres diverses mois de la concertation que le Premier ministre a qualifiee de “riche et animee, franche et directe”, les changements sont profonds. La refonte concerne la gouvernance, le systeme de financement et nos aides a toutes les apprentis. Le transfert du pilotage a toutes les branches professionnelles en particulier aura bien lieu. Denoncant une recentralisation du systeme, les regions disposeront chaque annee de 250 millions d’euros Afin de la perequation territoriale et de 180 millions pour investir dans de nouveaux CFA.

Sur les 44 pistes informations on voit a peine une semaine via Sylvie Brunet qui etait en charge d’une concertation concernant la reforme de l’apprentissage depuis fin octobre 2017, votre sont donc 20 mesures que le gouvernement entend garder Afin de partire relancer un apprentissage au point mort depuis dix annees, malgre une legere amelioration en 2017 (cf notre encadre ci-dessous). Face aux 1,3 million de jeunes sans emploi et sans formation en France, et aussi que sept apprentis sur dix trouvent du article en sept mois, le Premier ministre, entoure de la ministre du Travail, Muriel Penicaud, du ministre de l’Education natinonale, Jean-Michel Blanquer, a rappele que l’apprentissage etait un des leviers pour lutter contre le chomage des jeunes, tel le montrait la reussite du dispositif dans d’autres pays europeens comme l’Allemagne ou le Danemark. “L’apprentissage ne devra plus etre une voie de garage mais une voie d’excellence”, a-t-il insiste. Continue reading Reforme de l’apprentissage : le gouvernement devoile ses mesures