Le Quebec comme la planete vivent une immense et profonde crise de sante publique.

Le Quebec comme la planete vivent une immense et profonde crise de sante publique.

Les effets majeurs de cette situation exceptionnelle se font sentir partout, jusqu’au c?ur du systeme politique.

L’Assemble nationale a annonce la suspension de l’ensemble de ses travaux au moins jusqu’au 21 avril. On doit remonter a novembre 1852, i  l’instant d’une epidemie de cholera dans la Vieille Capitale, pour trouver le seul precedent d’un abandon de session parlementaire en raison d’une crise sanitaire.

Il semble desfois trop tard Afin de tirer des lecons d’une catastrophe. Mais peut-il etre trop tot Afin de tracer des bilans ? En fait non, meme quand une position se bouscule a une vitesse de train japonais.

Aussi, comment Divers experts jugent-ils la gestion en crise de sante publique ? Et quelles lecons pourra-t-on beaucoup tirer collectivement et politiquement Afin de ameliorer le systeme ?

« Mes reactions me semblent appropriees, mais on progresse dans l’incertitude, note le professeur Regis Blais, vice-doyen des etudes de l’Ecole de sante publique de l’UdeM. On ne sait pas comment tout ca va evoluer. Des gens continuent a arriver de l’exterieur. Vous devez s’ajuster aux situations de jour en jour, voire d’heure en heure. Sur le plan international, Divers gouvernements ont ete plus prompts a reagir pour mettre en place des mesures plus strictes, la Chine en particulier, qui possi?de reussi a contrer l’epidemie alors que d’autres ont ete plus insouciants. Au Quebec, on a beaucoup fait en s’appuyant dans l’expertise. »

La sante, votre n’est jamais juste une affaire de medecins, de pharmaciens, d’urgences et d’hopitaux

Notre professeure Catherine Plusieurs Rivieres-Pigeon, epidemiologiste et sociologue d’une sante de l’UQAM, souligne aussi la situation nebuleuse dans laquelle on se retrouve mondialement et localement.

« Nous sommes devant une situation que l’on comprend mal, dit-elle. Continue reading Le Quebec comme la planete vivent une immense et profonde crise de sante publique.